Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sejour en Arabie Saoudite - Hafar Al Batin

par MisterFahrenheit 29 Février 2016, 10:00 Voyage Tourisme Quotidien

Avant de commencer cette série d'article sur l'Arabie Saoudite, je tiens à mettre plusieurs choses au point.

L'obtention de visa touristique est impossible pour ce pays, hors le tourisme religieux, donc les pratiquants du Hadj ; les villes de La Mecque et Medine n'étant pas accessibles aux pratiquants d'une autre religion que l'Islam. L'opportunité de découvrir ce pays est donc une chance que je souhaite retranscrire ici.

Je n'ai pas de carte de presse, et aucune intention de revendiquer ces posts à venir comme un reportage, mais plus comme des impressions et ressentis bruts.

Ce pays est une monarchie absolue, appliquant la charia, en conséquence, interdiction de photographier les femmes qui n’apparaîtront pas dans ces articles.

Ces articles n'ont pas non plus vocation à polémiquer sur le régime en place ou autre, mais d'offrir une opportunité de le voir de l'intérieur. En gardant en tête que pas de visa tourisme implique quelque part... Pas (trop) de pièges à touristes...

Café sous la tente

Café sous la tente

Quand une visite professionnelle de mon hôte me permet de prendre un vol intérieur et de me rendre à Hafar Al Batin. A une heure d'avion de Riyad, dans le Nord Est du pays, à une centaine de kilomètre de la frontière irakienne et koweïtienne. Découverte d'une ville active (500.000 habitants) avec un fort secteur agricole. Réveil 4h30 du matin dur... Le vol permet d'admirer le lever de soleil sur le désert avant de me rendormir. Accueil sur place par une personne de la ville, et 2 personnes en charge de la région et du secteur. Un petit déjeuner traditionnel (autant l'houmous ça va bien, et les œufs brouillés aussi, autant le foie à 9h, c'est plus compliqué.)

Petit détour avant l'ouverture de l'agence où nous nous rendons par un petit souk local avec de nombreux bédouins. Sur place : lait de chameau déshydraté (cela ressemble à de la meringue, mais avec le gout du lait.. fort), huile de mouton (dans laquelle on trempe la datte avant de la manger.. une tuerie) et truffe du désert. Les prix sont un peu prohibitif, alors on ira plus tard voir un plus gros lieu de rassemblement où ce vend ce champignon.

Quand je vous dit qu'on dirait de la meringue

Quand je vous dit qu'on dirait de la meringue

Huile de mouton. Oui, c'est vert.

Huile de mouton. Oui, c'est vert.

Truffe du désert

Truffe du désert

Si je ne m'étendrais pas sur la visite professionnelle, il faut noter cependant plusieurs choses. Un excellent niveau d'anglais de la part de la hiérarchie. Un climat de travail plutôt jeune (les directeurs ont entre 30 et 35 ans), et un gros dynamisme et ouverture sur les idées occidentales en termes de business.

Passé la visite, le temps que certains se changent, je réussi à prendre quelques photos des rues, pour vous donner une idée de l'architecture. Puis avant le déjeuner, nous aurons le temps de faire tour à tour : un petit souk local, les enchères des truffes du désert, et le marché aux chameaux.

Boulevards à l'américaine

Boulevards à l'américaine

Et sur le coté du même boulevard

Et sur le coté du même boulevard

Le souk local est assez intéressant, il s'agit vraiment d'un marché avec un peu de tout, une partie plus pour les femmes, axé travaux de la maison (avec des marques occidentales), beaucoup d'équipement pour les tentes de bédouins, et des stands de bric à brac.

Les couleurs sont assez vives, et j'aurai en prime un manteau en laine de chameau pour les nuits froides à mon retour en France.

Un parent d'une des personnes de l'agence nous est présenté, il tient une petite boutique pleine de tout et n'importe quoi, et nous avons droit à de nombreuses démonstration. Pour l'anecdote, avant l'arrivée des banques dans le secteur, il fallait une autorisation de l'état pour pouvoir changer la monnaie, autorisation qu'il détient encore, et nous pouvons voir des billets indiens, népalais et autres exotismes.

Les manteaux traditionnel en laine de chameau.

Les manteaux traditionnel en laine de chameau.

Tapis et accessoires

Tapis et accessoires

Equipement pour tente.. J'y reviendrai

Equipement pour tente.. J'y reviendrai

Oui, le rangement est aléatoire, et on a du avoir une démonstration de plein d'éléments de la boutique

Oui, le rangement est aléatoire, et on a du avoir une démonstration de plein d'éléments de la boutique

Un vieux téléphone, des pots de miel... Cherchez pas la logique

Un vieux téléphone, des pots de miel... Cherchez pas la logique

D'ailleurs il parait que le vrai miel, cela ne doit pas s'arrêter de couler.

D'ailleurs il parait que le vrai miel, cela ne doit pas s'arrêter de couler.

Une petite idée de la place du souk

Une petite idée de la place du souk

Ensuite, direction le marché aux truffes. Alors, petite précision, il ne s'agit pas de truffes comme on le voit en France, mais de truffes du désert, autrement appelées Terfesses. Les gens peuvent la trouver sous le sable, en reconnaissant la forme qu'elle donne au sable quand elle est présente. Pour la trouver, il faut donc des zones ensablées mais peu fréquentées. Le problème que cela implique, est que les gens vont prendre des risques pour les cueillir, en allant soit la nuit dans les zones militaires, soit sur le no man's land entre les frontières évoquées plus haut, la où ils risquent de sérieux problèmes.

A la question, comment cela se prépare? "Un plat de luxe, à nettoyer, éplucher et faire bouillir dans l'eau salé. Cela va très bien avec le riz aussi."

La vente se déroule sous une forme de hangar. Et les attroupements se font lors des enchères.

Marché aux truffes

Marché aux truffes

Murs tagués, et les enfants circulent avec les caddies pour transporter les achats (on achète à la caisse)

Murs tagués, et les enfants circulent avec les caddies pour transporter les achats (on achète à la caisse)

Truffe, d'un fort beau.. gabarit.

Truffe, d'un fort beau.. gabarit.

Stand

Stand

Puis, direction le marché aux chameaux, à l'extérieur de la ville. La région est très active que ce soit chameaux, chèvres, moutons... Nous arrivons un peu avant midi. Malheureusement, les enchères ont lieu à l'aube, et donc la zone est désertée, hormis les chameaux restés sur place qui mangent tranquillement. On peut distinguer trois espèces différentes selon la couleur. Les blancs, les noirs, et les marrons. Si les noms de race n'ont pas réussi à s'imprimer dans mon esprit, il m'est resté que les métissages ne se font pas.

Un blanc

Un blanc

Un marron

Un marron

M'enfin, qu'est-ce qu'il me veut ce type?

M'enfin, qu'est-ce qu'il me veut ce type?

Les jeunes sont mis à l'écart. (Notez au cou la tonte visible)

Les jeunes sont mis à l'écart. (Notez au cou la tonte visible)

Direction ensuite le désert pour déjeuner. Le désert est plus vert qu'à Riyad, il pleut un peu plus souvent dans la région, donc la végétation est plus marquée en hiver. Nous irons manger dans une tente de bédouin. Il faut savoir que les saoudiens pendant l'hiver aiment profiter de la vie dans ces tentes. Ils s'y installent de manière plus confortable, et même autour de la capitale on peut en voir de nombreuses. A tel point que lorsque l'on arrive en avion, on distingue des éclairages un peu en formes "toile d'araignées", il s'agit de ces campements.

Nous profiterons donc du confort (et des mouches) sous la tente, d'un plat d'agneau entier. (Rebelote pour le foie... Par contre le cou est délicieux.) Avec la main, j'avoue c'est pas le plus simple.

Puis je profites d'un peu de temps pour voir les alentours, avant que nous repartions en avion pour Riyad.

Intérieur de tente, tout confort, et café local.

Intérieur de tente, tout confort, et café local.

De l'extérieur (je vous laisse remonter plus haut pour reconnaître les tissus.)

De l'extérieur (je vous laisse remonter plus haut pour reconnaître les tissus.)

Détails de la tente.Détails de la tente.
Détails de la tente.Détails de la tente.

Détails de la tente.

Déjeuner, entre tradition et occident.

Déjeuner, entre tradition et occident.

Le campement, vu de l'extérieur (notez l'éclairage)

Le campement, vu de l'extérieur (notez l'éclairage)

Un troupeau au loin.

Un troupeau au loin.

Red Bull vous donne des ailes...

Red Bull vous donne des ailes...

Végétation

Végétation

La route pour venir, et repartir.

La route pour venir, et repartir.

Voila,

J'achèverai cette journée par deux petites anecdotes sur les vols intérieurs. En raison de la réglementation, les femmes ne peuvent pas dans l'avion s’asseoir à coté d'hommes inconnus, il y a donc dans l'appareil une personne en charge de réattribuer les places au fur et à mesure des arrivées. Une vraie gymnastique.

Et la dernière chose, c'est que l'utilisation du portable en vol ne les dérangent pas. Quand mon voisin a répondu à son appel en attaquant l’atterrissage, j'ai vieilli de 10 ans.

commentaires

Haut de page