Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sejour en Arabie Saoudite - Diriyah

par MisterFahrenheit 15 Février 2016, 18:53 Voyage Architecture Histoire

Avant de commencer cette série d'article sur l'Arabie Saoudite, je tiens à mettre plusieurs choses au point.

L'obtention de visa touristique est impossible pour ce pays, hors le tourisme religieux, donc les pratiquants du Hadj ; les villes de La Mecque et Medine n'étant pas accessibles aux pratiquants d'une autre religion que l'Islam. L'opportunité de découvrir ce pays est donc une chance que je souhaite retranscrire ici.

Je n'ai pas de carte de presse, et aucune intention de revendiquer ces posts à venir comme un reportage, mais plus comme des impressions et ressentis bruts.

Ce pays est une monarchie absolue, appliquant la charia, en conséquence, interdiction de photographier les femmes qui n’apparaîtront pas dans ces articles.

Ces articles n'ont pas non plus vocation à polémiquer sur le régime en place ou autre, mais d'offrir une opportunité de le voir de l'intérieur. En gardant en tête que pas de visa tourisme implique quelque part... Pas (trop) de pièges à touristes...

Ma première visite du séjour m'a emmené à Diriyah (ou Addiriyah). Un petit retour sur l'histoire du pays s'impose. L'Arabie Saoudite est le pays de naissance de l'Islam. Deux des trois villes sacrées de la religion sont sur ce territoire (La Mecque et Medine) et la troisième est Jérusalem. 622 après J.C correspond au début du calendrier musulman. A partir de 661, le califat des Omeyyades s'installe à Damas. Chute en 750 de ce califat, au profit des Abbassides qui vont installer la capitale à Bagdad. La chute du califat en 1258 après la prise de Bagdad par les Mongols va entraîner un exil des survivants en Egypte chez les mamelouks. L'empire Ottoman va ensuite le contrôle de la région, son territoire regroupant les trois cités saintes, mais négligeant le centre de la péninsule, où le système tribal perdure.

A partir de la deuxième moitié du XVIIIme siècle, une alliance va se nouer entre le prince Muhammad Bin Saud de la ville de Diriyah et l'imam Muhammad Ibn Abd al-Wahhab. Ce dernier prône un retour à un Islam purgé de pratiques "hérétiques" comme il a pu se développer dans le désert. Le mariage du fils du premier avec la fille du second a renforcer le lien entre les deux familles, qui existent encore aujourd'hui. L'expansion du premier Etat Saoudien va durer jusque 1816, avec un territoire correspondant à peu près aux frontières actuel.

Ce développement va déplaire aux Ottomans qui en 1818 feront le siège de Diriyah sous le commandement d'Ibrahim Pasha, et (en partie aidés par les ingénieurs artilleurs français) détruire la ville.

Diriyah

Diriyah

La ville est construite en terre crue, classée depuis 2010 au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Le gouvernement saoudien, a décidé de faire de ce lieu un centre culturel, qui permettra au public saoudien d'explorer les aspects de leur histoire et des traditions. Y seront inclus, musées (guerre, commerce, en plein air dans les palais et mosquée...), haras et explication sur l'élevage des chevaux pur-sang, la vie quotidienne dans la ville à l'époque (avec possibilité aux familles de passer la nuit sur place.)

Ruines

Ruines

Forteresse

Forteresse

Le site dispose d'une palmeraie, et la ville s'est rapprochée et le quartier est aussi très actif (boutiques, mosquée, café) mais pour la première sortie, petit raté sur les horaires, tout est fermé entre 13h et 16h...

Le quartier à l'heure creuse

Le quartier à l'heure creuse

Les jardins

Les jardins

Jardins...

Jardins...

Un puits à l'ancienne (traction par dromadaires vu la taille des roues et seaux...)

Un puits à l'ancienne (traction par dromadaires vu la taille des roues et seaux...)

Maquette du site et des projets.

Maquette du site et des projets.

Deux locaux occupés...

Deux locaux occupés...

commentaires

Haut de page